Statut du sang

Sang-pur

Un sorcier dit de Sang-Pur n'a pour ancêtres que des sorciers. La communauté magique étant relativement petite, les familles de Sang-Pur sont donc extrêmement rares et vouées à disparaître. Elles sont toutes plus ou moins apparentées : ainsi la famille Black est reliée par le mariage de Narcissa Black à la famille Malefoy. Pour maintenir la pureté du sang, certaines familles comme la famille Gaunt ont dû recourir à la consanguinité en épousant leurs cousins, provoquant alors une instabilité mentale et une nature violente.

Les familles de Sang-Pur qui se vantent de cet état de fait sont une sorte de noblesse : les gens d'ascendance noble ne devaient pas se marier à des roturiers pour maintenir la lignée « pure », et méprisaient les non-nobles. Les « traîtres à leur sang » sont désignés comme étant de Sang-Pur, mais ne considèrent pas les Moldus comme des moins que rien ou même ont une affection particulière pour eux, comme c'est le cas par exemple de la famille Weasley.

Le concept de sang-pur revient également de manière récurrente comme « credo » des Mangemorts. Les Mangemorts se targuent d'avoir le Sang-Pur contre les familles (très majoritaires) ayant compté des Moldus ou d'anciens Moldus (d'où l'insulte très grave « Sang-de-Bourbe »). Toutefois, Lord Voldemort lui-même est un Sang-Mêlé par son père, Tom Jedusor.

Dans le tome 7, les sang-purs deviennent une oligarchie discriminant les Sang-Mêlés et les Nés-Moldus, allant jusqu'au racisme pur et dur. Les discours de Voldemort et de ses partisans sont des discours racistes assez classiques, avec des éléments très utilisés encore aujourd'hui par certains nationalistes. Cependant, toutes les familles de Sang-Pur n'ont pas été partisanes de Voldemort, comme les Londubat et les Weasley.

Sang-mêlé

Un sorcier dit de Sang-Mêlé est un sorcier ayant un ancêtre Moldu. Selon Rubeus Hagrid, « De nos jours, la grande majorité des sorciers sont des Sang-Mêlé » : de fait, la plupart des personnages du roman sont des Sang-Mêlés, à commencer par Harry lui-même ainsi queVoldemort. Les sorciers comme Fleur Delacour, qui ont du sang de créatures magiques (du sang de Vélane dans le cas de Fleur) sont probablement considérés comme étant des Sang-Mêlés eux aussi.

Nés-moldus

Un sorcier Né-Moldu est un sorcier dont les parents sont Moldus. Les Nés-Moldus sont parfois désignés par le terme péjoratif, voire insultant, de « Sang-de-Bourbe » ("Mudblood" en anglais). Quiconque utilise ce terme considère une telle filiation comme étant « impure », il s'agit donc d'une forme de racisme. Dans le tome 2, Drago Malefoy insulte Hermione Granger en la qualifiant ainsi. Dans le tome 7, on apprend que lors du règne de Voldemort, les Nés-Moldus sont forcés d'être fichés et marqués comme tels, et sont condamnés et enfermés. On les accuse également d'avoir volé de la magie. Ils sont alors interrogés par Dolores Ombrage au Ministère de la Magie.

De nombreux sorciers Nés-Moldus apparaissent dans les livres comme par exemple Hermione Granger, Lily Evans Potter, Colin et Denis Crivey, Justin Finch-Fletchley, ou encore Pénélope Deauclaire ainsi que Dean Thomas.

Cracmols

Le terme Cracmol (en anglais Squib, qui désigne un pétard) est employé pour désigner une personne appartenant à une famille de sorciers, mais dénuée de toute capacité magique. Un Cracmol n'est cependant pas un Moldu. Les Cracmols peuvent voir, par exemple, lesDétraqueurs ou encore Poudlard alors que les Moldus en sont incapables. Mrs Figg et Argus Rusard sont des Cracmols.

Moldus

C'est un terme inventé par les sorciers pour désigner les gens ne possédant pas de pouvoirs magiques. La plupart des moldus sont tout à fait inconscients de l'existence même de la société des sorciers, bien que ces deux mondes existent en parallèle. Les seules personnes citées dans les tomes de Harry Potter qui connaissent l'existence des sorciers sont le Premier Ministre moldu, la famille maternelle de Harry, la famille de Hermione et la famille de Dean Thomas.

Tout ceci est en partie dû au fait que les Moldus ne croient tout simplement pas en l'existence de la magie, ce qui signifie qu'ils trouvent des raisons « non magiques » pour justifier les choses magiques qui leur arrivent. De plus, le ministère de la Magie travaille très dur à garder les moldus dans l'ignorance. Lorsqu'un Moldu voit un dragon, par exemple, le ministère envoie des fonctionnaires appelés « Oubliators » pour lancer des sortilèges d'amnésie afin qu'il oublie ce qu'il a vu. Le ministère cache certains endroits magiques avec des sortilèges Repousse-Moldus et en les rendant « incartables » ; c'est pourquoi les Moldus voient Poudlard sous forme de vieilles ruines qui seraient dangereuses pour quiconque s'y aventurerait.

Pour la plupart des sorciers, les mœurs des Moldus et leur mode de vie sont essentiellement inconnus. Quand ils tentent d'agir comme des Moldus, les résultats peuvent effectivement être comiques. Poudlard possède un enseignement appelé « étude des Moldus » où les élèves étudient la façon dont les Moldus vivent et survivent sans la magie.

Beaucoup de sorciers et sorcières considèrent les Moldus avec bienveillance, mais certains ne voient en eux rien d'autre que nuisances et ennuis. Le ministère fait respecter un Acte de Protection des Moldus pour s'assurer que le monde des sorciers les respecte et reste bien caché de leurs yeux. Mais puisque la communauté magique est très petite, la civilisation moldue dans laquelle ils vivent est d'une importance vitale pour leur bien-être. L'Ordre de Merlin fut fondé par le Merlin il y a des siècles pour récompenser ceux ayant été un exemple dans ce domaine. Cornelius Fudge fut d'ailleurs élu ministre de la Magie dans un état d'esprit pro-Moldu.

Beaucoup de sorciers et sorcières n'ont donc jamais accepté l'importance de leurs relations avec les Moldus vivant autour d'eux. Même si quelques sorciers, notamment les jeunes, étudient les Moldus à Poudlard, la plupart mènent leur vie sans comprendre ni s'intéresser à ces différences. Des sorciers belliqueux tourmentent parfois les Moldus avec cruauté. Dans des cas extrêmes, certaines ont proposé que l'on les classifie au rang d'« animaux » ou même que l'on autorise la chasse aux Moldus.

Traîtres à leur sang

C'est un terme plus ou moins péjoratif, pour considérer les familles de Sang-Pur qui se rapprocheraient trop des Moldus, ou qui, dans le tome 7, ne voudraient pas se joindre à Lord Voldemort. Les Weasley sont la pire famille de traîtres à leur sang qui existerait dans le monde des sorciers, à cause de l'attirance de Arthur Weasley pour les moldus et leurs produits non-magiques. Dans le tome 7, les Traîtres à leur sang sont considérés au même rang que les Sang de Bourbe.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site