Journaux et magazines

La Gazette du sorcier

La Gazette du Sorcier (en anglais : The Daily Prophet) est le quotidien le plus répandu dans l'univers de Harry Potter. L'édition du soir est appelée Le Sorcier du Soir, et l'édition du dimanche est appelée Le Sorcier du Dimanche. Tous les jours, il déverse son flot d'informations adapté au monde des sorciers, avec toutes les rubriques propre à un journal : la politique, les affaires nationales ou étrangères, la publicité, les potins divers etc.

Son rédacteur en chef est Barnabas Cuffe (qui fut adhérent au Club de Slug pendant sa scolarité à Poudlard).

Il a beaucoup d'influence sur la population car il est le seul moyen d'information que les sorciers possèdent, en dehors de quelques autres quotidiens, de la radio et du courrier. C'est pourquoi chaque foyer ou presque y est abonné. Hermione, par exemple, le lit tous les jours. Elle fait même suivre son journal partout où elle se rend, en vacances ou autre, pour rester au courant de l'actualité. La livraison du journal se fait le plus souvent par hibou : une petite bourse attachée à la patte de celui-ci permettant de le payer. Son prix étant de 5 noises.

Comme tout journal, la Gazette du Sorcier est agrémentée d'images, mais à la différence de nos quotidiens, celles-ci sont animées (comme toutes les images dans le monde des sorciers). Le journal relate tous les faits importants dans le monde des sorciers ; il publie parfois des articles à scandale (surtout la journaliste Rita Skeeter).

La Gazette du Sorcier se laisse aisément manipuler par les différents gouvernements successifs. Ainsi, lors du mandat de Cornelius Fudge, la Gazette traita Harry Potter de menteur et Albus Dumbledore de vieux fou sénile. Lors du mandat de Rufus Scrimgeour, la Gazette fit croire à tout le monde que la situation était bien en main. Enfin, lors du mandat de Pius Thicknesse, la Gazette nomma Harry Potter ennemi public n°1.

Le Chicaneur

Le Chicaneur ((en) The Quibbler) est un journal du monde des sorciers publiant souvent des articles aux fondements douteux (les rumeurs sur le ministre de la magie, Cornelius Fudge, qui empoisonnerait et noierait des gobelins, n'en étant qu'une parmi d'autres). Concurrent de la Gazette du Sorcier, il est décrit comme une vraie poubelle selon Hermione. Son directeur est Xenophilius Lovegood, père de Luna Lovegood, élève à l'école de Poudlard.

Bien que n'étant jamais pris très au sérieux par la communauté des sorciers, le journal accepta toutefois de publier l'interview exclusive deRita Skeeter, dans laquelle Harry Potter exposait sa version des faits sur le retour de Voldemort en juin 1995 (ce qui accroît la sympathie de Harry Potter pour ce journal). Après que Le Ministère de la Magie et la Gazette du Sorcier eurent changé d'opinion à ce propos en juin 1996, Mr Lovegood revendit l'interview à La Gazette pour un très bon prix.

En règle générale, son magazine use beaucoup d'encre dans des théories conspirationnistes fantaisistes concernant plus ou moins directement le Ministère de la Magie, comme la Conspiration de Rancecroc censée être orchestrée par les Aurors pour abattre le Ministère en combinant la magie noire et une maladie des gencives, ou dans des histoires à propos de bêtes fantastiques et peu courantes, voire à l'existence douteuse, comme l’Enormus à Babille et le Ronflak Cornu. La vente de l'interview d'Harry Potter à la Gazette permet à Luna Lovegood et son père de partir en voyage en Suède afin d'essayer d'attraper ces bêtes fantastiques.

Bien que toujours mentionné dans le sixième tome de la saga, le rôle du Chicaneur dans les ressorts dramatiques de l'histoire est considérablement réduit.

J. K. Rowling a révélé lors du chat en direct sur Bloomsbury.com, à la question d'une lectrice qui demande ce qu'est devenu Le Chicaneur. Elle répond en ces termes : « Il est redevenu un journal un peu dingue comme il l’était auparavant, apprécié pour son humour non intentionnel ».

Sorcière-Hebdo

Il existe également un magazine dans le monde des sorciers, le Sorcière-Hebdo, dont le style est un peu différent. Sa journaliste fétiche, Rita Skeeter, se fait un plaisir de dénicher les pires ragots qu'elle puisse trouver et les déformant à son goût. Un tabloid version sorcier.

Le professeur Lockhart reçut cinq fois le prix du sourire le plus charmeur de la part de ce magazine

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site